A propos de l'artiste

Ma première rencontre avec la sculpture s'est produite en 1999, dans l'atelier d'un ami sculpteur, et de ce jour est née ma grande passion pour cet art. Une passion qui m'a amené à passer plusieurs années dans la province de Massa Carrara (Italie), où j'ai suivi les études académiques et professionnelles pour apprendre les outils pour pratiquer au mieux ce métier.

Ma formation, terminée en 2006, à été une période riche d'expériences et d'échanges avec d'autres étudiants, sculpteurs et personnages qui oeuvrent dans ce domaine.

A la fin de mes études je suis revenu au Tessin, où j'ai enseigné durant 3 ans dans les collèges de la région.

A présent je vis et je travaille à Béziers, en France, dans la région du Languedoc Roussillon.

Ma recherche se subdivise en trois lignes, qui évoluent de mode parallèle, avec quelques croisements interessants. Je m'interesse depuis toujours à l'art primitif, de L'Océanie à Malte, de l'Afrique au Chili.
La première ligne de ma recherche se développe donc dans la production d'oeuvres d'inspiration primitive, naturellement interprétées par des formes et des styles de la contemporanéité.

Le second fil suivit est né quelques années plus tard, de l'observation de la réalité contemporaine et d'un fort désir de la transposer en pierre, "pour voir ce qu'il se passe". En réalité il s'agit d'oeuvres produites en taille directe, en dialoguant avec la pierre et en lui transférant ainsi l'objet de mes recherches, la technologie.

La troisième ligne de ma recherche est née de mon amour pour le lac Ceresio (Suisse): des cygnes et des oiseaux qui peuplent ce lac. En les observant et en les reproduisant de mémoire, je taille directement ou en suivant un modèle, ces animaux qui pour moi représentent le degré le plus élevé de la pureté, la plus grande aspiration de l'homme, un souffle de liberté, la recherche de la lumière.

aout 2006

Novembre 2010

Les années ont passées et j'ai élargi naturellement ma recherche; il s'est ainsi créé deux autres thèmes.

Les masques africains observés durant une exposition importante sur l'art africain à Turin, m'ont beaucoup fasciné et ont donné naissance à la série des "Masques"; ce sont des sculptures qui représentent par le visage des aspects de la réalité contemporaine ou simplement recherchent une simplification extême.

Les "Personnages" sont les dernières sculptures, en partie autobiographiques et inspirées par l'homme et par ses métiers. Des professions qui ont caractérisées ma famille, naissent des figures archétypiques, toujours caractérisées par une simplification accentuée.